Est-ce que tout le monde peut réussir sur Internet ?

Dans cet article, je réponds à quelqu’un qui m’a laissé un commentaire et qui me dit que faire croire que tout le monde peut réussir sur Internet, c’est un petit peu exagéré. Si vous voulez vous lancer dans l’entrepreneuriat et développer une activité rentable sur Internet, vous pouvez vous rendre sur le site Esprit Business. En visitant le site, vous découvrirez des astuces pour réussir sur Internet mais aussi, pour investir intelligemment sur la bourse et l’immobilier.

Par rapport à l’introduction, il faut savoir que je ne dis pas que tout le monde peut réussir sur Internet mais je voulais en parler parce que vous allez voir, je vais vous parler un petit peu de mon expérience en Autriche où j’avais des vendeurs et vous allez voir que c’est un sujet un petit peu compliqué et ce n’est pas simple du tout. Alors qu’est-ce que je voulais dire sur la réussite ?

C’est difficile de prédire qui va réussir

Moi je ne dis pas que tout le monde peut réussir son business sur Internet, mais, maintenant, le truc c’est que, comment vous pouvez savoir qui va réussir son business sur Internet ?

Alors, je vous explique, j’ai habité en Autriche et j’avais des équipes des vendeurs et on faisait du porte à porte. J’avais des managers et j’avais également des vendeurs et je vais vous dire un truc,  c’est que, c’est une expérience qui a été super parce que c’était intéressant pour moi en plein de niveau parce que c’était génial de créer un business en Autriche où ce que j’ai vu, c’est qu’en fait, c’était impossible de prédire qui allait devenir un bon vendeur et qui n’allait pas réussir en tant que vendeur. Si vous voulez réussir sur Internet, vous pouvez aller sur le site EspritBusiness où vous découvriez des astuces pour développer une activité rentable sur Internet ou investir intelligemment dans l’immobilier ou sur la bourse.

Je sais qu’il y avait le copain d’un copain qui avait débarqué de France, il a commencé à bosser, et on se disait que « ouais, il va cartonner » mais la suite c’était pas du tout ça, pourquoi ?

Peut-être parce qu’il était black et qu’en Autriche, voilà, les gens sont parfois un petit peu racistes, je ne sais pas, mais en tout cas, nous, c’était l’explication qu’on avait puisqu’à chaque fois qu’on avait des blacks ou des mauriciens,  c’était la catastrophe, ils ne vendaient pas, donc c’est un petit peu la conclusion qu’on a tiré.

Voici un autre exemple

A l’inverse, il y avait Camille, lui, il a débarqué et il avait une tête de « fils à Papa » et il était étudiant à HEC, je me suis dit « d’accord, lui, laisse tomber », la vente porte à porte, c’est mort mais on a remarqué que c’était lui qui cartonnait, pourquoi ?

Je ne sais pas, peut-être parce qu’il avait de l’énergie, il avait la patate, il avait un bon contact, il aimait ce qu’il faisait, j’en sais rien et d’ailleurs, c’est quelqu’un qui est rentré en France et qui a créé sa Start up et c’est vraiment super et aussi d’avoir fait sa connaissance.

Il y a un truc, c’est que (je suis sûr que ceux qui ont des équipes de vendeur, vont comprendre), on ne sait jamais qui va devenir un bon vendeur et la création d’entreprise, c’est un petit peu pareil, qui va devenir bon et qui va devenir mauvais. Pour découvrir des stratégies et des tactiques pour bien investir dans l’immobilier ou la bourse ou développer un business sur Internet, vous pouvez vous rendre sur le site de Franck Yobweun.

Une autre preuve…

C’est comme si vous étiez, je ne sais pas moi, entraineur de foot, et il y a les gamins qui dit que toi tu viens, toi tu dégage et pour preuve, vous regardez Lionel MESSI, le gars, il fait 1,20 m, vous le voyez débarquer, vous ne dites pas que ce type-là, c’est le meilleur footballeur au monde (désolé pour les fans de Cristiano Ronaldo) mais sinon, vous avez compris l’image, c’est impossible de dire qui va réussir et qui, ne vas pas réussir.

Moi, est ce que je dois voir les clients de mes formations débarquer et dire « toi, tu dégages, l’autre dégage », mais les gars, il faut arrêter un petit peu. Le truc, c’est qu’il suit une formation et ils n’ont pas de compétences ou si ce n’est pas leur truc, ils ne prennent pas plaisir ou ils n’ont pas le temps où j’en sais rien, voilà ce n‘est pas la fin du monde.